Possédez-vous une propriété en Espagne? Si vous envisagez d’acheter une résidence secondaire et que vous résidez dans un pays étranger, vous devez connaître les obligations fiscales espagnoles auxquelles vous serez soumis après l’achat.

 

Non-résidents en Espagne

Non-résidents en Espagne

 

 

1 – Impôt sur le revenu des non-résidents.

a) Propriété pour usage personnel: il s’agit du moment où la propriété est disponible pour ses propriétaires.

b) Revenu provenant de location de propriétés: à appliquer lorsque la propriété est louée à un tiers.

c) Location uniquement pour des périodes de l’année et les autres périodes disponibles pour leurs propriétaires. Les obligations fiscales seront une combinaison des deux cas et, par conséquent, il faudra présenter les deux déclarations mentionnées ci-dessus.

 

2 – Impôt sur les Biens Immobiliers (IBI). Il s’agit d’un impôt foncier (urbain ou rural) que tous les propriétaires sont tenus de payer, quelle que soit leur résidence.

 

3 – L’impôt sur le patrimoine a été exceptionnellement rétabli à partir de 2011 et le gouvernement l’a prolongé chaque année jusqu’en 2018 inclus.

 

N’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocats et d’économistes à Marbella maintenant! Welex, vos avocats et vos économistes sous un même toit.

 

Comptable à Marbella, Comptabilité espagnol, Costa del Sol Comptable, Conseillers fiscaux à Marbella, Planification fiscale à Marbella, Conseil fiscal à Marbella, Conseils légaux , Marbella économiste, Comptable en Espagne