Chez Welex, nous savons qu’être élu président de la Communauté des Propriétaires dans sa résidence en Espagne est souvent à l’origine d’un grand nombre de conflits.

Il est possible qu’il existe des communautés dans lesquelles tous les voisins souhaitent occuper le poste de président de la Communauté des propriétaires parce qu’ils croient que cela est ainsi donné le pouvoir de contrôler la Communauté à volonté. Cependant, le tonique général dans les communautés de propriétaires en Espagne est que personne ne veut accepter cette position.

Dans un premier temps, nous allons procéder à définir le sens et les exigences qui sont attribués au président de la Communauté des propriétaires en Espagne conformément à la loi.

Se référant à l’article 13.3 de la loi espagnole sur les biens horizontaux, le Président de la Communauté des Propriétaires en Espagne se définit comme un copropriétaire qui détient légalement la représentation de cette Communauté dans toutes les questions qui sont nécessaires, y compris le procès.

Passons à la définition de certaines fonctions spécifiques du Président de la Communauté des Propriétaires en Espagne:

  • Appel à conseils d’administration et signature du procès-verbal. Action conjointe avec l’administrateur et/ou le secrétaire.
  • Dans le cas de la vente d’un bien situé dans la collectivité, le secrétaire/administrateur sera chargé d’exécuter le certificat de dette. Toutefois, c’est le président de la Communauté des propriétaires qui doit donner son feu vert.
  • Il est chargé de réprimander les voisins au nom de l’ensemble de la collectivité dans le cas où une telle mesure est nécessaire.
  • Administration et gestion des comptes communautaires avec l’administrateur/secrétaire. Cette action doit toujours être menée sur le compte du Conseil des propriétaires en Espagne.

Il est de la plus haute importance que le président de la Communauté des Propriétaires soit toujours conscient qu’il agit au nom de tous les membres de la Communauté des Propriétaires. Par conséquent, il n’est pas possible pour vous d’aller outrepasser dans ses fonctions ou d’agir unilatéralement en portant atteinte aux intérêts généraux de sa Communauté de Propriétaires en Espagne.

Si c’est le cas, les autres propriétaires ont la possibilité de vous poursuivre pour responsabilité civile.

 

Président de la Communauté des Propriétaires en Espagne

 

Quelle est l’élection du président de la Communauté des propriétaires en Espagne?

Le poste de président est élu à l’assemblée générale des propriétaires. Normalement, ce conseil est effectué sur une base ordinaire, bien qu’il soit possible de procéder à l’élection dans un extraordinaire si nécessaire.

Le processus électoral se fait par vote des voisins, accepté à la majorité. Dans le cas contraire, le processus sera effectué par rotation tour entre les propriétaires ou par lot.

 

Comment cela se traduit-il dans la pratique?

S’il n’y a pas de bénévoles, nous procédons au tirage au sort pour lequel un tour tournant commencera dans lequel le président de la Communauté des Propriétaires en Espagne sera nommé chaque année.

Dans le cas où il y a un bénévole pour le bureau et est voté pour tenir le bureau cette année-là, le processus de rotation est paralysé et repris au moment où il n’y a plus de bénévoles.

Tout ce processus doit être en accord avec l’Assemblée Générale des Propriétaires.

 

De tout ce processus naîtnt plusieurs doutes :

 

Si la même personne possède plusieurs propriétés, est-il possible qu’ils soient élus président de la communauté des propriétaires pendant plusieurs années?

Ce changement tourne entre les propriétaires et non entre les propriétés.

 

Est-il obligatoire d’accepter les frais?

Oui, c’est obligatoire.

Toutefois, la loi prévoit quelques exceptions. Le Conseil des propriétaires peut décider d’exempter l’un des propriétaires de l’obligation de le faire, habituellement pour des raisons d’âge ou de maladie.

En cas d’accord, le voisin qui a obtenu le poste de président de la Communauté des propriétaires peut demander à un juge d’être relevé. Ensuite, c’est le juge qui décidera s’il y a vraiment lieu d’être exempté de cette obligation.

 

Est-il possible qu’une personne qui ne réside pas dans la collectivité soit élue présidente? Et un locataire ?

Il n’est pas nécessaire de résider dans la collectivité pour occuper le poste de président de la communauté des propriétaires. Alors oui, une personne qui ne réside pas dans la communauté peut être élue présidente.

Dans le cas des locataires, ils n’ont pas ce droit, même s’ils vivent dans la collectivité. Seuls les propriétaires peuvent l’être.

 

Je suis le fils/fille de l’actuel président de la Communauté des propriétaires, puis-je occuper le poste pour libérer un membre de ma famille?

Non, la Loi sur les biens horizontaux ne prévoit pas une telle possibilité.

Il est possible de déléguer aux enfants certains arrangements, mais pas le poste.

Par conséquent, le président légitime est la personne qui doit signer les procès-verbaux, les contrats, exercer la représentation de la Communauté des Propriétaires, etc.

 

Une entreprise peut-elle être présidente de la Communauté des Propriétaires en Espagne ?

Dans le cas, par exemple, d’un développeur possédant plusieurs propriétés, il est possible.

Toutefois, cette société doit nommer un représentant légal par l’intermédiaire d’une procuration afin de lui permettre d’exercer la présidence.

C’est parce que l’entité juridique ne peut pas être président de la Communauté des Propriétaires en Espagne, seules les personnes physiques peuvent être.

 

Une personne ayant des dettes envers la Communauté des Propriétaires peut-elle être nommée présidente?

Même si ça a l’air absurde, oui.

La Loi sur les biens horizontaux établit comme seule exigence d’être président de la Communauté des propriétaires à posséder.

Cependant, même si le président élu s’avère délinquant, il restera obligé de présider les conseils d’administration. Toujours en exposant son opinion, même s’il ne peut pas voter sur eux.

 

Si vous possédez une propriété en Espagne, à Welex, experts juridiques et fiscaux, nous serons heureux de vous aider à résoudre toutes les questions juridiques qui peuvent se poser en relation avec votre communauté.

 

Related articles

Eléments à considérer lors de la fondation d’une copropriété en Espagne

Avant de détailler les exigences qu’il faut remplir pour fonder une copropriété en Espagne, nous observons d’abord ce que l’on entend par une copropriété. Pour ce faire, nous nous concentrons sur notre droit commun, le Code civil espagnol, dont l’article 392 définit ce qui suit:

Location de propriétés à fins touristiques en Espagne

Cas pratique de location de logements à fins touristiques en Espagne

En Espagne, vous pouvez profiter des éléments communs en exigeant que la communauté les rendent accessibles

Modification de la loi 49/1960 du 21 juillet sur la propriété horizontale en Espagne

Welex, votre cabinet d’avocats à Marbella a le plaisir d’écrire quelques lignes relatives aux obligations des syndics de copropriété en Espagne d’assumer les frais de travaux d’accessibilité pour la jouissance d’éléments communs.

 

Modification De La Loi Sur Les Baux Urbains

Concernant les réformes instaurées par le décret-loi royal 7/19 du 1er mars sur les mesures urgentes en matière de logement et de location, en relation avec la modification de la loi sur les baux urbains, la mise en œuvre de cette règle permet les modifications importantes concernant les locations à usage d’habitation.